(1934 - 1959)

Photo - Gaston Gravel


Pinte - Claude Aubé
Chopine et demiard - Denis Morin
Bouchon 42mm - Robert Benoît


Économusée Charlevoix


Bouchons 42mm - Dale Peacock

M. Jean Trudel
Laiterie Parfondeval; M. Jean Trudel en habit de ville face à la porte (Click!)


Bouchon 42mm - Paul Conner


Photo - Gaston Gravel

Historique

Les fondateurs de la Laiterie Parfondeval auraient été invités par les propriétaires de la mine de Bourlamaque à construire une laiterie pour desservir les travailleurs de l'industrie minière qui était en pleine croissance.

M. Jean Trudel - Président

Comme son frère Alphonse, c'est en 1914 que M. Jean Trudel est venu habiter Amos. Né à Saint-Prosper, comté de Champlain, du mariage de Dollard Trudel, cultivateur et entrepreneur en travaux de voirie, et de Noémi Jacob, il a fait ses études Commerciales au Collège de Ste-Anne-de-la-Pérade.

De 1916 à 1929, il a aidé son père sur la ferme d'Amos et a pris de l'emploi au service de Trudel & Bélanger du même endroit, commerçants de viande. C'est en 1929 qu'il s'engagea dans la carrière qui devait le préparer à la fondation et à l'administration de la Laiterie Parfondeval. En effet, il se rendit à Calédonia Ont. s'y embaucher pour les Laiteries Hamilton. Il y passa deux ans à acquérir une expérience aussi utile que pratique et revint au Québec où successivement, il se mit au service des Laiteries Shawinigan, Saint-Tite et des Producteurs de Lait de Montréal.

En 1934, en collaboration avec son frère Alphonse et M. Laurent Paquette, il fonda à Bourlamaque, la Laiterie Parfondeval Limitée. Diplômé de l'École de Laiterie de Saint-Hyacinthe depuis 1932, il s'est aussi spécialisé en réfrigération. Cette double expérience est donc un précieux apport pour l'industrie.

Taillé en athlète, il a fourni une belle carrière sportive de 1920 à 1930 comme joueur de hockey et de baseball dans les clubs d'Amos. Il a toujours été amateur de ces deux sports auxquels il a toujours apporté appui moral et financier. Marié à Mlle Henriette Vézina de Shawinigan Falls, il a adopté un enfant qui s'appelle Michel.

 

 

M. Alphonse Trudel -  Gérant, sec.-trés.

M. Alphonse Trudel appartient à une famille de pionniers de l'Abitibi. Né le 8 décembre 1910, à Saint-Prosper, comté de Champlain, fils de M. Dollard Trudel et Noémi Jacob, venus s'établir sur une ferme à Amos en 1914.

Alphonse a d'abord fréquenté l'école paroissiale d'Amos, a fait ses Éléments latins au Petit-Séminaire de Montréal et en 1927, il a obtenu son diplôme commercial au Lalime Business College de Montréal. À l'issue de ses études, il travailla sur le bien paternel à Amos, en qualité de cultivateur et s'embaucha ensuite avec une équipe d'argenteurs. Ceci l'amena en 1930 à exécuter des contrats pour le compte de la Sullivan Consolidated Mines, de 1930 à 1935. C'est aussi à cette époque (1934), qu'il fonda avec son frère Jean et M. Laurent Paquette, la Laiterie Parfondeval, dont il devint gérant et secrétaire-trésorier.

Cet établissement tire son nom du domaine Parfondeval, lieu d'origine de la famille Trudel dans la vieille France. La Laiterie Parfondeval s'occupe de la fabrication et de la distribution de produits laitiers de toutes sortes et dessert tout le Nord-Ouest du Québec.

Alphonse était Chevalier de Colomb et membre fondateur de la Chambre de Commerce et du club Richelieu de Val d'Or Bourlamaque. De son mariage à Mlle Thérèse Cloutier d'Amos, sont nés trois enfants: Andrée, Nicole et Yvon.

 

 

M. Laurent Paquette - Directeur

Contrairement à ses deux associés MM. Alphonse et Jean Trudel, M. Laurent Paquette, directeur de la Laiterie, n'avait jamais séjournée en Abitibi quand il est venu s'établir à Val d'Or. Né le 5 septembre 1904, à St-Césaire, comté de Rouville, ses études terminées, il est entré comme apprenti dans une boulangerie de son village natal. Sa carrière devait cependant se poursuivre dans l'industrie laitière.

Un stage de 13 ans avec les Producteurs de Lait de Montréal lui fournit une solide expérience, qu'il est venu mettre plus tard à profit en devenant un des fondateurs de la Laiterie Parfondeva,l où il est directeur de la fabrication. C'est pour avoir fait la connaissance de M. Jean Trudel chez les Producteurs de Lait, qu'il devint bientôt son associé et s'intéressa en 1934 à la fondation de cette importante laiterie.

Le succès toujours croissant de l'entreprise, l'incita à quitter Montréal pour venir s'établir à Bourlamaque, qu'il habite depuis 1936. De son mariage à Mlle Cécile Arès, de St-Césaire, sont nés 4 enfants, Claude, André, Jean-Guy et Diane.

 

=-=

 

Vers 1959, la division crème glacée de la Laiterie Parfondeval fut vendue à la compagnie Eplett's et la Laiterie Parfondeval fut vendu à la Laiterie Dallaire de Rouyn. Un peu plus tard, la Laiterie Dallaire se porta acquéreur de la division crème glacée de la compagnie Eplett's.

Sources :
Joseph Duguay "Nos figures dominantes de l'Ouest Québecois" publié 1951,
Courriels de Jean-Guy Paquette, fils de Laurent Paquette,
Diane Paquette Rochon, fille de Laurent Paquette,
Michel Trudel, fils de Jean Trudel


Thermomètre publicitaire - Michel Trudel

Révisé 01-08-2014
Valid HTML 4.01 Transitional