Crèmerie Drummondville
(1921 - 1976)

F.X.B. François-Xavier Belhumeur
(1921 - 1940)


Pinte - Denis Morin
Chopine - Paul Conner
Demiard - Paul Belhumeur
Bouchon 42mm - André Daunais

 


Carte de fenêtre - Robert Benoît

Historique

En 1906, à St-Hugues de Yamaska, François-Xavier Belhumeur épousa Antoinette Chevrette, fille de Honoré Chevrette et Apoline Reeves. Les enfants vinrent tôt et nombreux (16).

Au début, François-Xavier fut agriculteur à St-Hugues puis à St-Simon. Vers 1913, il exploita une coupe de bois dans la région de Sutton. C'est en 1921 qu'il fit l'acquisition de la Crèmerie Drummondville de M. Belisle.

(Selon les informations de la Société d'histoire de Drummondville, la Crémerie Drummondville fut établie en 1917. Cependant, le nom du fondateur n'est pas spécifié. S'agirait-il de M. Belisle ?)

De 1921 à 1940, François-Xavier aidé de ses enfants, veilla aux destinés de la Crémerie Drummondville.


Famille François-Xavier Belhumeur (1933)

Debout de gauche à droite: Maurice, Clément, Georges-Étienne, Julienne, Léopold (mon père), Laurent, Anne, Sabin, Raymond, Sylvain, René.
Assis
: Gatien, Valère, François-Xavier, Antoinette (Chevrette), Marcelle, et les petits derniers, Huguette avec son toutou et Gilles dans les bras de sa mère.

Comme s'amuse à le dire Paul, petit-fils de F.X. : Les 16 enfants du... laitier!


Durant les années où François-Xavier et ses fils furent à la direction
de l'entreprise, la Crémerie Drummondville prit de l'expansion et s'agrandit
à plusieurs reprises.


(1929)    Léopold Belhumeur      (1931)
Immatriculation du camion en 1931


Crèmerie Drummondville vue arrière, voies ferrées (1931)


Crémerie Drummondville, quai de chargement cour intérieure (1931)


Pinte - Paul Conner
Chopine, demiard et bouchon 38mm - André Daunais


Publicité 1931 - Pierre Gagné


En 1940, la crèmerie passa aux mains de M. Gonzague Grégoire de Plessisville.
M. Grégoire fit enlever le nom de "F. X. Belhumeur" sur les bouteilles pour y mettre celui de "G. Grégoire".

Bouteilles G. Grégoire
(1940 - 1964)


Bouteilles - Laurier Fluet


Pinte et chopine (sans ligne embossée au collet) - Pierre St-Amand

Cette même année, François-Xavier quitta la région pour aller s'établir à Montréal. Il fit l'achat d'une somptueuse résidence rue Lafond dans Rosemont et y exploita plusieurs commerces dont le "Fleuriste Rosemont" rue Masson. Le 27 août 1944, François-Xavier est décédé, laissant de bons souvenirs à ses nombreux enfants, petits-enfants et arrières petits-enfants.

Source : M. Paul Belhumeur, petit-fils de F.X. Belhumeur
Recherches : Jean-Guy Comtois


Bouteilles flûtes - Laurier Fluet

La bouteille inscrite BONNE SANTÉ était pour la distribution dans les écoles. Le troupeau était étroitement surveillé et le lait était aussi spécialement traité contre la tuberculose!


Jetons de laiterie - Paul Conner
Dernier jeton de laiterie - Robert Benoît


Premier bouchon 42mm - Mario Hamel
Deuxième bouchon 42mm - E. B.


Pour collectionneurs : Saviez-vous qu'il a existé 2 formats de cette bouteille flûte!!!
Envoi de Steve Lussier


Thermomètre et bouchon 42mm
Robert Benoît

Thermomètre publicitaire
Éric Boisvert

Bouchon 42mm
J. P. Desjardins


Bouchons 42mm - Denis Morin

Une information de la Société d'histoire de Drummondville rapporte : Le 4 novembre 1964, la Coopérative de Granby s'est portée acquéreur des divisions lait en poudre et beurre de la Crémerie Drummondville. M. Renaud Grégoire, le propriétaire, informe que son entreprise conserve la section lait frais et crème glacée. Cette même année, la Crémerie Drummondville a aussi fait l'acquisition de la Laiterie Cardin. Sur le nombre d'employés qui était d'environ 90, 45 passent au service de la Coop. de Granby.

Une autre information rapporte que M. Grégoire ne vendit qu'une division en 1964; que cette même année la Crèmerie Drummondville avait acheté la Laiterie Cardin et que Crèmerie Drummondville avait déménagé sa division "lait" (embouteillage et livraison) rue St-Pierre (là où opérait la laiterie Cardin). C'était à moins d'un km de la Laiterie Lamothe. Il y avait dans les années 1970 des ententes entre la Laiterie Lamothe et la Crèmerie Drummondville (la production de la crème par exemple était faite à un seul endroit sous deux noms) mais c'était deux compagnies de lait rivales.

La fusion n'arriva qu'en 1976. Les laitiers ennemis deviennent subitement confrères. La crèmerie Drummondville étant syndiquée, l'équipe syndicale s'est chargé à l'époque de rallier les laitiers de l'autre entreprise dans le syndicat. M. Renaud Grégoire resta associé minoritaire pour les 7 ans suivantes puis parti à la retraite. Signe de cette fusion: le logo (un rond avec une barre au centre) est resté jusqu'à nos jours pour la Laiterie Lamothe & Frères. - Source : M. Marc Guay


Caisse de laiterie métal et bois - Denis Morin
Opercule à godet de crème - Claude Pelletier


Sacs à lait 3 pintes - Paul Conner

 

Couvert de Contenant  de crème glacée - William Benoît


Contenants de crème glacée - Robert Benoît


Cendrier de publicité en céramique 9"x7" - Éric Boisvert


Enseigne de métal - Steve Lussier

Révisé 30-04-2017
Valid HTML 4.01 Transitional