Shefford Dairy
(1947 - 1957)


Butter parchment wrapper - Robert Benoît

Historic
(English translation to follow...)

Extrait du livre du 150eanniversaire de Lawrenceville (1986)

Ses sébuts - Au cours des années 1940, dans notre région agricole, chaque paroisse possédait une beurrerie ou une fromagerie où s'acheminait la production laitière de chaque jour. Les propriétaires-fabricants devaient écouler le beurre et le fromage sur les marchés des grandes villes. Peu à peu l'amélioration des fermes fit augmenter le volume laitier et l'industrie laitière a dû se moderniser pour répondre aux nouvelles demandes des marchés.

Vers 1945-1946, le lait en poudre avait la meilleure «cote». C'est dans ces années qu'Adrien Dupont, propriétaire-fabricant de Bonsecours, proposa à ses collègues des paroisses voisines de construire une usine équipée de nouvelles machineries pour diversifier leurs productions et être plus compétitifs.

Sa formation - La formation d'une compagnie s'organisa. Elle réunissait Joseph Chicoine et ses deux fils, Maurice et Léonard de Racine, Adrien Dupont de Bonsecours, William Poirier et Laurent Tardif de Sainte-Anne-de-la Rochelle, Amédée Lussier de Lawrenceville et Gilles Dandenault d'Abercorn. Ce dernier possédait des connaissances techniques nouvelles dans la transformation du lait, il était de plus bilingue, atout important pour les relations extérieures.

Gilles Dandenault était le gérant général de cette entreprise. Ses études d'abord à Sutton, puis au collège du Sacré-Coeur de St-Hyacinthe et à l'école de laiterie de St-Hyacinthe en 1936, lui ont mérité un diplôme comme essayeur de lait et fabricant de beurre. Il avait tout un bagage d'expériences acquises à travers la région : ses débuts en 1935 avec Albert Deslauriers, comme beurrier, où il demeura pendant 10 ans; à la Crèmerie d'Abercorn et aux Produits Laitiers de Sutton Ltée vers 1945.

Son emplacement - Le choix du site de la construction fut Lawrenceville, centre des quatre municipalités impliquées, mais surtout parce qu'il y avait une rivière riche d'eau pure qui assurerait le bon fonctionnement des différentes opérations dans l'usine.

Son équipement - On y construisit une chambre à bouilloire en blocs de ciment de 22 pieds de hauteur par 50 de profondeur par 30 de largeur. Une bouilloire de 150 forces y est installée. Des tuyaux de 3 pouces servent à la circulation de l'eau. Les principales pièces d'équipement sont : un rouleau à poudre de 32" de diamètre et de 90" de longueur, et un autre de 60" de longueur, une laveuse automatique (9 bidons à la minute) un réservoir « thermos » 3000 gallons, une baratte d'une capacité de 1600lbs, 2 centrifuges, 4 pasteurisateurs à crème avec un système de réfrigération. L'industrie possède un laboratoire pour faire des tests, des bureaux très bien équipés et maints autres détails constituant un aménagement complet et pratique.

Cette industrie regroupe quelques 500 personnes. La production de beurre s'élève à 1 200 000 lbs. On y fabrique en plus du beurre, de la poudre de lait entier et écrémé, tous les produits sont pasteurisés.

Des agrandissements sont déjà prévus pour répondre aux vastes projets que l'on se propose.

Les gens de Lawrenceville accueillent avec courtoisie et bienveillance cette industrie. L'ouverture de la « Laiterie Shefford Ltée » s'effectue le 12 mai 1947 avec la bénédiction de l'usine par monsieur le curé Sévigny.

La Laiterie Shefford Ltée n'a jamais cessé de s'améliorer et de s'adapter aux besoins du temps. La réussite de cette entreprise est la concrétisation du dynamisme, de la détermination, du travail et de la ténacité, de l'effort collectif de ses fondateurs et de la croyance dans sa valeur économique et industrielle ainsi que leurs successeurs; les Laiteries Leclerc et la Coopérative de Granby (Agropur).

En 1957, les actionnaires vendent l'usine à « Les Laiteries Leclerc » de Granby. La famille Leclerc l'achète par besoin de matières premières telles que le lait et la crème pour la fabrication de la crème glacée de leur usine de Granby. Les opérations de fabrication de beurre et de poudre de lait continuent en plus de la caséine et de l'huile de beurre. Dans certains entrepôts, des espaces sont réservés pour conserver les produits laitiers comme le beurre et la poudre de lait pour le gouvernement fédéral.

En 1966, l'usine subit un agrandissement afin d'y produire le fromage cheddar.

En 1972, la famille Leclerc (Bernard, Marc, Marcel) vendent à la Coopérative agricole de Granby toutes leurs usines laitières dont la Laiterie Shefford. Jusqu'en 1978, les mêmes productions se poursuivent, mais depuis elles diminuent pour faire place à une nouvelles vocation de l'usine, c'est-à-dire la coupe de fromage (640 lbs) en différent formats.

Au cours des années, les gérants de l'usine ont été :
(1947-1966) Gilles Dandenault
(1966-1976) Fernand Bernard
(1976-1983) Claude Robert
(1983...) Claude Demers.

L'usine fut la proie des flammes en 1992 (ou 1993).
Agropur devenu propriétaire a relocalisé les activités dans ses autres usines.
Recherches : D. Millette


The Shefford Dairy 1949 - D. Millette



Delivering trucks 1950 / 1954 - D. Millette


1957 invoice - Paul Conner

Updated 2014-05-09
Valid HTML 4.01 Transitional