Cheese and Butter Factory
(1920 - 1954)
" Lucien Boucher "


The Boucher cheese and butter factory was situated at the junction of roads
going to St-Albert, Victoriaville and Trois-Rivières, today called Cartier Street.

Historic

(English translation to follow...)

Un bâtisseur de la région a fait sa marque. M. Lucien Boucher débuta en 1920 par la fabrication du fromage comme beaucoup de gens à l'époque car c'était un moyen efficace de transformer le lait et la demande était bonne. Il fut reconnu très vite par le service et la qualité de ses produits. Dans les belles années, les gens affluaient de partout pour venir déguster le bon fromage BOUCHER le samedi soir, surtout que la fromagerie était bien située, juste au confluent des routes menant à St- Albert, Victoriaville et Trois-Rivières.


M. Rolland Boissonneault, fromagier des Boucher,
était très fier de son fromage.

Ce coin s'appelait le coin BOUCHER. Bien que tout débuta par le fromage, suivit la fabrication du beurre sur une grande échelle. Le beurre était vendu en région et à l'extérieur. M. Boucher ne s'est pas occupé de la distribution du lait car le fromage et le beurre occupait à eux seuls la majeure parti du temps et de l'espace de la bâtisse, qui fut d'ailleurs agrandi à plusieurs reprises.



M. Boucher portait une attention toute particulière à la qualité de ses produits!

Il aurait été facile pour M. Boucher de faire la distribution du lait, car Rolland, son fils, était diplômé de l'École de Laiterie de St-Hyacinthe.


Rolland Boucher, diplômé de 1948
Industrie beurrière et Essayeur de produits laitiers

Rolland avait tout pour réussir. Très sérieux, il se privait de sortir le samedi pour aller travailler à la fromagerie-beurrerie.

À une certaine époque, la production des Boucher était tellement florissante qu'il devait vendre une partie de leur crème à la "Laiterie Brookside" de Québec. La crème était expédiée à Québec par chemin de fer, directement de la gare de Victoriaville. Elle était refroidie manuellement et bien entassée dans des wagons et recouvert de glace.

La fromagerie-beurrerie de M. Lucien et de son fils cessa vers 1954. C'était l'époque où la pasteurisation fit son entrée et que les grosses laiteries comme Lactantia firent leur apparition.

Le commerce fut vendu à la " Crèmerie Bois-Francs "" de Victoriaville qui était toujours en opération. Une belle époque raconte Rolland Boucher


M. Lucien Boucher et son épouse Marie-Ange Béliveau

Source : Mr. Rolland Boucher, the son of Mr. Lucien Boucher

Searches : Denis Morin collector

Updated 17-01-2011
Valid HTML 4.01 Transitional