Asbestos Creamery (1913 - 1924)
Asbestos Creamery Reg. (1924 - 1941)
Asbestos Creamery Ltd (1941 - 1979)
"Edmond Levasseur Prop."


Mr. Edmond Levasseur and Mary Boutin (1900)

Historic
(English translation to follow...)

Edmond a épousé Mary Boutin de St-Rémi le 7 mai 1895. Ils eurent 10 enfants dont Angéline, Noella, Marie-Anna, Antonio, Rose, Jeanne, Fernand,Jean-Paul, dont deux décédés en bas âge.


Mr. Edmond Levasseur (1938)

1913. À 42 ans, Edmond Levasseur fait ses débuts à Asbestos en achetant la petite beurrerie d'un M. Morel qui fabrique du beurre et du fromage. Cette bâtisse est située chemin Wotton qui plus tard, avec l'expansion de la ville d'Asbestos, deviendra la rue Du Roi.

Déjà, M. Levasseur possède une bonne expérience du métier car, depuis une vingtaine d'années, il manipulait le lait et la crème pour en faire du fromage et du beurre dans différents endroits. Il n'a donc qu'à croire en l'avenir en offrant ses services à toute la population d'Asbestos.

1921.Son entreprise fonctionne bien et la demande est toujours là. Maintenant fort de quelques années d'expérience, Edmond décide de mettre en chantier les plans d'un agrandissement qu'il chérit depuis quelque temps. L'entreprise est approvisionnée par plus de 200 cultivateurs qui chaque jour lui apportent le lait de la dernière traite.

1924. Les années passent et le commerce progresse bien. Pour sécuriser et continuer à prospérer M. Levasseur fait enregistrer son entreprise. Ainsi naît le 12 janvier 1924, la "Crémerie Asbestos Enrg. Ça augure vraiment bien pour la nouvelle année!

Cette année-là, Edmond pense aussi que c'est le temps d'introduire des bouteilles bien identifiées à sa crémerie. Les premières bouteilles sont rondes avec lettres et motifs de couleur verte. Edmond fait aussi imprimer des bouchons pour mieux identifier ses produits. Il en profite aussi pour commencer à promouvoir le nom de LEVASSEUR sur ses bouchons.

1927. Après quelques années de dur labeur couronné de succès, M. Levasseur décide d'agrandir à nouveau pour mieux faire face à la musique, comme il disait. Suite à ce deuxième agrandissement, il en profite pour tout moderniser l'outillage et ainsi améliorer l'efficacité et la rentabilité de son entreprise.

 

Quart - Robert Benoît
Half pint   - Denis Morin

 Obverse & Reverse  Pint - Laurier Fluet


 
 Invoice - Denis Morin

1928. Après tant d'efforts, le malheur frappe l'entreprise de M. Levasseur. La bouilloire explose et détruit la majeure partie de la Crémerie. On est en octobre et il faut tout reconstruire! On raconte qu'après l'explosion, les gens de la région, initiés par le curé Castonguay, auraient offert à M. Levasseur tout près de 700.00$ afin de l'aider à tout reconstruire. Edmond apprécie grandement ce geste et il reconstruit à l'aide des mêmes plans, sur le même site que l'immeuble précédent.

  Oct 31 1928 Explosion.   Photo collection Daniel Gagnon  

1929. Innovatrice, la Crémerie Asbestos l'est encore plus en inaugurant la réfrigération électrique. C'est une première à Asbestos.

1934. Le fameux VI-CO! L'histoire dit que cette année-là, la consommation de ce bon lait chocolaté atteint plus de 50,000 demiards!

1941. C'est la guerre! Edmond commence à ressentir âge et fatigue et sa santé faiblit. Il décide donc de passer le flambeau à son fils Antonio qui travaille déjà comme gérant. Antonio, assisté de son frère Jean-Paul, assurent désormais la destinée de la Crémerie d'Asbestos, maintenant devenue Ltée.


                                      Jean-Paul Levasseur infront of the Creamery (1938)                                          


First two 34mm caps - Paul Conner
Third 34mm cap - Denis Morin
Last 34mm cap - Olivier Denis


Deux premiers bouchons 42mm - Paul Huntley
Dernier bouchon 42mm - Denis Morin

Diplômes : Les frères Levasseur sont tous les deux diplômés de l'École des Laiteries de Saint-Hyacinthe en tant que "Experts-essayeurs". Ils peuvent aussi compter sur l'appui de leur frère Fernand qui fait la livraison pendant plusieurs années.


Fernand Levasseur in front of the Creamery (1938)                        Antonio Levasseur  (Jan. 1943)  Photo collection Daniel Gagnon  

Voulant imiter et poursuivre les progrès du paternel, cette année-là on introduit un département dit LAIT NATURE dont la consommation est déjà de 250 gallons/jour. Cela demande un investissement très important de l'ordre de 10 000$ et on en profite pour améliorer machineries, camions, caisses pour le transport etc.

On a aussi besoin de nouvelles bouteilles. On se prépare à la venue des nouvelles bouteilles carrées. Elles sont identifiées et lettrées en vert avec le nom Levasseur. On les commande en différents formats, pintes, chopines et demiards.

Double circles and double lines.


Quart - Denis Morin
Pint and half pint - Paul Conner

One circle, double lines.

Quart - Denis Morin
One circle, double lines with dot.

Quart - Paul Conner

1942. À partir de 1942, seul le lait pasteurisé est produit par la Crémerie Asbestos Ltée.

1943. Profitant de la réparation de la bouilloire au charbon qui alimente en vapeur la majorité des tâches de la crémerie, on installe à cette dernière un alimentateur mécanisé pour le transport du charbon. La production du beurre, sous la supervision de Aimé Talbot, dépasse maintenant 300,000 livres/année et la Crémerie emploie maintenant huit personnes.

Social : Les frères Levasseur travaillent fort et avec acharnement pour toujours faire prospérer la CRÉMERIE ASBESTOS Ltée. Ils participent à beaucoup d'activités sociales. On distribue gratuitement le fameux lait au chocolat (VI-CO) à l'O.T.J d'Asbestos. L'été, après un avant-midi passé avec les moniteurs sur les terrains de jeux, les enfants font la queue pour en recevoir un dans un demiard de verre.

Publicité : Les Levasseur ont plusieurs façons d'annoncer leurs produits. Faut voir leur publicité régulière dans le journal local les Actualités d'Asbestos. Tous les ans, calendriers et crayons sont distribués aux clients.


1944 Advertisement "Les Actualités d'Asbestos"
(Address is different from caps and calendars!)

1954 Advertisement - Pierre Cantin


First 1969 advertising calendar - Paul Conner
Next two 1969 advertising calendars - Denis Morin


Advertising pencil - Denis Morin

Advertising Thermometer - Daniel Gagnon

1979. Cette année-là, la Crémerie est achetée par la Canadian Johns-Manville qui doit l'acquérir pour permettre l'exploitation de sa mine à ciel ouvert qui ne cesse de s'agrandir. L'immeuble désaffecté sert encore quelque temps pour localiser certains commerces expropriés mais il sera démoli comme bien d'autres dans les années 80.

Source : Mrs. Laure Lemire Levasseur, spouse of Fernand Levasseur.

Searches : Denis Morin, collector

 

Short historic required

Updated 2016-11-27
Valid HTML 4.01 Transitional